Itinéraire de mon périple de deux semaines au Sri Lanka 2


Il est des voyages qui vous laissent une empreinte indélébile, c’est le cas de mon voyage dans cette perle de l’océan Indien.

Fortement marqué par le tsunami de 2005 qui a fait des milliers de victimes, le pays a longtemps été boudé par les touristes qui découvrent de nouveau cette destination, qui sera j’en suis sûre dans quelques années, une destination de choix !

Champs de thés, safari dans les parcs nationaux, rencontres inoubliables avec des animaux, paysages incroyables et monuments majestueux, cuisine authentique et villages préservés, le Sri Lanka vous réserve encore de belles surprises. Je vous avoue néanmoins qu’au premier abord, il ne faisait pas partie de ma bucket list, mais pourtant je me suis laissée surprendre.

Ce qui m’a convaincu d’y partir ? Tout d’abord le prix du billet d’avion (450€) puis les témoignages conquis de ceux qui s’y sont rendus.

C’est parti, je vous embarque dans mes valises…

Premier arrêt obligatoire après l’arrivée à Colombo, le petit village de pêcheurs de Negombo pour se remettre du voyage. Ensuite, nous avons pris la clé des champs direction Kandy, et non ce n’est pas le nom d’une sucrerie. Le temps de découvrir la ville, nous voilà repartis dans le nord. Mon copain n’étant pas un fan convaincu des temples, nous avons décidé de ne pas visiter Dambulla et de filer directement à l’impressionnant rocher de Sigiriya. Après une balade à vélo dans les ruines de Polonnaruwa, nous voilà repartis en direction de Kandy avant de prendre la poudre d’escampette (et le train accessoirement) en direction d’Ella.

 

Nous avons fait une escale à Hatton, histoire d’escalader Adam’s Peak mais la météo n’étant pas clémente, nous avons fait demi-tour.

 

Deux jours de randonnées plus tard dans les champs de thé d’Ella nous sommes partis en direction du parc national de Yala, où nous attendait des rencontres magiques avec des animaux sauvages. Éléphants, léopards, varans, biches, cerfs, buffles, paon… Que demander de plus ?

Nous nous sommes ensuite rendus à Dickwella dans un petit gîte isolé où une crique préservée s’offrait à nous. Petit-déjeuner à la plage, les pieds dans l’eau… le bonheur !

Mirissa où nous avons par la suite, passé plusieurs jours a été un véritable coup de cœur partagé. Cette petite station balnéaire est un must-see. La plage est bordée de restaurants tout aussi sympathiques les uns que les autres. Amoureux de la vie sous-marine, ne manquez pas d’y faire une excursion à la rencontre des dauphins et des baleines. Qui sait peut-être verrez-vous des orques ?

Nous avons profité d’une promotion extraordinaire pour nous offrir un séjour dans un hôtel luxueux à Unawatuna. Après quelques jours de repos supplémentaires à la plage nous avons continué notre périple en direction de Galle où nous avons visité le fort. Bentota quant à elle nous a complétement déçu, c’est une véritable usine à touriste où des prix exorbitants sont pratiqués…

Dernière étape de notre séjour, Negombo que nous avions déjà visité, afin de nous détendre encore un peu à la plage avant de reprendre l’avion.

Nous avons fait exprès de ne pas aller à Colombo, la capitale, qui ne nous a pas séduit tant que ça. Nous n’étions pas venus au Sri Lanka pour plonger dans un nuage de pollution mais plutôt pour prendre un grand bol d’air frais.

Carte Sri Lanka

 

 


Laisser un commentaire

2 commentaires sur “Itinéraire de mon périple de deux semaines au Sri Lanka