Découverte de l’archipel de Petite-Terre


Sur les conseils avisés d’une copine, nous sommes partis à la découverte, le temps d’une escapade d’une journée à  Petite-Terre.

Cette réserve naturelle protégée est uniquement accessible en bateau. Composée de deux îles, dont une interdite au public (terre-de-haut), elle est peuplée de près de 10 000 iguanes. Il n’est pas rare que certains viennent essayer de voler quelques morceaux de votre repas… Tandis que d’autres se laissent approcher et caresser pour leur plus grand plaisir !

Néanmoins il est interdit de leur donner à manger et de nager dans certaines zones réservées à l’étude scientifique.

En début de matinée, nous avons eu la chance de voir une raie pastenague juste devant les bateaux ainsi que plusieurs petits requins citron. Nous avons ensuite nagé plus au large vers les coraux mais hormis quelques bancs de poissons et un barracuda, nous avons été un peu déçus. Sauf qu’en début d’après-midi, nous nous sommes rendus dans la passe entre les deux îles. On nous avait déconseillé d’y aller à cause des courants plus forts mais là surprise ! Nous avons pu admirer plusieurs tortues ainsi qu’une raie alors même que nous avions pied. Des moments véritablement magiques…

Pour ceux et celles qui ne savent pas nager, il vous suffira de repérer les tubas de nageurs occupés à les observer. Personnellement, je déteste les personnes qui se permettent d’attraper et/ou de déranger les tortues. Je préfère les laisser venir à ma rencontre et à leur rythme. Inutile de stresser les animaux qui partiront vite une fois que vous vous mettrez à leur
poursuite. La meilleure solution est de les laisser vaquer à leurs occupations et de les observer tranquillement afin qu’ils aient confiance en vous. Il est arrivé plusieurs fois qu’une tortue vienne reprendre son souffle près de ma tête ou qu’elle vienne nager sous moi… Ou bien qu’un petit requin citron vienne me faire une surprise !

 

Laisser un commentaire